''Voici le soir charmant, ami du criminel;
II vient comme un complice, à pas de loup;
Le ciel se ferme lentement comme une grande alcôve,
Et l'homme impatient se change en bête fauve.''

Cette strophe de Baudelaire, issue du poème dont le titre de ce billet s'inspire, m'a semblé appropriée en cette fin d'automne languissante. Sitôt le dos tourné à octobre, nous nous enfonçons progressivement dans ce novembre sombre et interminable qui parfois nous réserve de somptueux crépuscules, comme ce fut le cas récemment - photo prise de mon balcon début novembre 2013.

10739221044_55d246dcea_b.jpg